Un ambitieux programme de modernisation

  • Éclairer bien : sécuriser les installations et assurer la qualité du service et des performances

  • Éclairer juste : éclairer au bon moment et au bon endroit pour maximiser les économies d’énergie tout en garantissant la sécurité des usagers ; 

  • Éclairer innovant : inscrire le programme de modernisation dans une démarche réellement innovante afin de faire des autoroutes de Wallonie les premières autoroutes connectées d’Europe ;

  • Éclairer durable : utiliser des équipements pérennes et recyclables tout en préservant l’environnement et la biodiversité ; 

  • Éclairer sans défaut : garantir une disponibilité des ouvrages et une qualité de service irréprochables ; 

  • Une forte dimension humaine et sociale : développer l’emploi et l’insertion sociale tout en créant un cadre de travail durable et sécurisé.

 


>> Planning des travaux <<


 

Les travaux, d’une durée de 3 ans et demi, portent sur la mise en service progressive d’un nouvel éclairage intelligent avec la rénovation complète des luminaires en LED, soit environ 110 000 points lumineux.

 

Une modernisation en profondeur

Au-delà du remplacement de 100% des luminaires actuels par des luminaires LED, le programme de modernisation repose sur 

  • La rénovation ou le remplacement de la totalité des points de commande (modernisation de la totalité des cabines haute tension et armoires basse tension, suppression des non-conformités, équipement de la totalité d’un système de comptage de la consommation électrique) 

  • Le remplacement de 31% des supports

  • Le remplacement de 20% de réseau souterrain de câbles électriques

  • L’installation de la télégestion sur 100% des luminaires

  • La mise en place d’une plateforme de supervision permettant d’exploiter au mieux l’ensemble des données collectées grâce aux innovations installées (télégestion, détecteurs, unités de bord de route…) et de piloter les luminaires depuis le centre Perex

Dans cet esprit, le programme de modernisation permet de maximiser les économies d'énergie, notamment grâce :

  • Au déploiement de la technologie LED sur l'ensemble du parc reconstruit durant la période de modernisation d’une durée de trois ans et demi, ce qui permettra d’optimiser les puissances, de faire varier l’éclairage en fonction des plages horaires et des conditions de circulation, et ainsi d’optimiser les consommations. 

  • A une stratégie de remplacement des luminaires réfléchie pour optimiser les économies d’énergie rapides tout en limitant la gêne à la fluidité du trafic. 

  • Au déploiement de la télégestion sur l'ensemble du parc.

 

Un programme de modernisation respectueux du confort et de la sécurité des usagers

La planification des chantiers a été conçue afin de limiter la gêne et de garantir la sécurité des usagers ainsi que celle des travailleurs. Les travaux seront réalisés en parallèle depuis les quatre centres d’opération du consortium LuWa afin de mettre en œuvre rapidement des économies sur l’ensemble du territoire tout en garantissant un avancement simultané et homogène des travaux sur l’ensemble de la Wallonie.

L’ordonnancement général des travaux a été réalisé selon les trois critères suivants classés par ordre de priorité :

  • Réaliser au plus vite les économies d’énergie maximales : plus de 30% des économies d’énergie sont réalisées sur les seuls 6 premiers mois de travaux

  • Préserver une cohérence opérationnelle et géographique : répartition homogène des travaux sur la Wallonie en découplant les travaux de rénovation des points de commande (impact non visible pour l’usager) des travaux sur les luminaires (impact visible pour l’usager), pour assurer une homogénéité et une cohérence de l’éclairage.

  • Limiter les perturbations du trafic : prise en compte des conditions de trafic et météo selon les périodes de l’année et les zones géographiques. Les zones concernées par des périodes de froid intense seront planifiées en priorité lors des périodes aux conditions météorologiques plus clémentes.

Si le réseau structurant est réparti en 875 km d’autoroutes, 350 km d’échangeurs (entrées et sorties, abords) et 1500 km de routes nationales, la priorité pour le phasage de la modernisation a été donnée aux autoroutes par rapport au reste du réseau structurant.

Les travaux seront effectués majoritairement de nuit sur les axes à fort trafic, afin de minimiser la gêne des conducteurs tout en assurant la sécurité des équipes d’intervention. Les équipes seront renforcées afin de réduire l’emprise des chantiers et du balisage. Le balisage est lui-même optimisé, en coordination avec les équipes du SPW, pour limiter la gêne et sa durée tout en garantissant une sécurité maximale pour les intervenants sur chantier et les usagers de la route.

 

Chronologie et mise en œuvre des opérations

Les opérations se déroulent selon l’ordre ci-dessous et coordonnées, au format numérique, depuis la plateforme d’échange :

- Phase 1 – Conception : réalisation des dossiers d’exécution

  • Plan d’implantation des équipements d’éclairage

  • Etudes photométriques et électriques

  • Liste des équipements à installer

- Phase 2 – Préparation

  • Commande et approvisionnement du matériel

  • Planning des équipes

  • Demande des autorisations administratives

- Phase 3 – Travaux

- Phase 4 – Fin des travaux : réalisation des dossiers as-built

- Phase 5 – Réception des travaux par la SOFICO

 

Les travaux à réaliser sont définis dans les dossiers d’exécution après une étude approfondie, ils dépendent de nombreux facteurs (matériel actuel, localisation, niveau d’éclairement, etc) mais peuvent être groupés en 6 grandes catégories :

  • Mise en place d’une télégestion adéquate sur des luminaires LED déjà installés

  • Remplacement de luminaires obsolètes par des luminaires LED avec télégestion

  • Installation des matériels innovants (radar doppler, caméra contre-sens, bluevia, UBR)

  • Remplacement des mâts (d’office dans le cas de poteaux bétons et dépendant de l’état de vétusté pour les poteaux acier)

  • Remplacement des câbles électriques souterrains vétustes (câbles avec défauts, mesures effectuées par le consortium Luwa)

  • Mise en conformité des points de commande (cabines HT et armoires BT)