ÉCLAIRER DURABLE

Utiliser des équipements pérennes et recyclables tout en préservant l’environnement et la biodiversité

 

Le Plan Lumières 4.0 s’inscrit dans une réelle démarche de développement durable. Au-delà des économies d’énergie, nos choix de modernisation prennent en compte la durabilité et la pérennité des matériels et leur recyclage. Nous tenons aussi compte de la réduc­tion des nuisances lumineuses, la préservation des zones naturelles et la biodiversité. C’est ainsi que nous nous engageons dans une démarche forte en faveur du développement durable.

 

DES ÉCONOMIES À TOUS LES NIVEAUX…
Le remplacement de l’éclairage actuel par des luminaires LED présente plusieurs avantages :
​​​​

76%

d'économie d'énergie

​​

-166 000 tonnes

de CO2

​​

Réduction de la pollution lumineuse

Outre le remplacement de l’éclairage en LED, plus de 2 500 caméras et capteurs seront installés afin de déduire l’occupation de la chaussée. Ceci permettra d’adapter l’éclairage au plus près des besoins des usagers et ainsi faire de nouvelles économies d’énergie.

 

LA PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ
Le Plan Lumières 4.0 tient compte des Zones Natura 2000 à proximité du réseau structurant en adaptant son éclairage :
​​

Respect des zones
Natura 2000
​​

Respect des cycles
nocturnes de
la faune et la flore
​​

Respect des spécificités
et comportements de la faune et la flore face à la lumière
Conscient de la sensibilité de la faune et de la flore à la pollution lumineuse, le Plan Lumières 4.0 a mené une Évaluation Appropriée des Incidents en partenariat avec le département d’Écologie de l’université de Liège.

 

SUR BASE DE CETTE ÉTUDE, LES PARTIS SUIVANTS ONT ÉTÉ PRIS À PROXIMITÉ DES ZONES SENSIBLES :
1
Utilisation de températures de couleurs moins nocives
2
Choix de luminaires qui n’éclairent pas vers l’horizontal
3
Abaissement au maximum de la hauteur des mâts
4
Réduction de l’intensité lumineuse voire extinction
Sur les voies d’accès, nous avons opté pour une stratégie de réduction de l’éclairage plus importante en l’absence de véhicules. La réduction s’opèrera grâce à la détection de présence qui augmentera l’éclairage à l’approche des véhicules pour garantir leur sécurité. Le temps d’éclairage sera ainsi minimisé sur les zones d’accès, plus propices à la vie animale que les abords immédiats de l’autoroute.